Calorifugeage: Pourquoi isoler les tuyaux de chauffage?

Avant

Après

Le calorifugeage correspond à l’isolation des tuyauteries qui conduisent l’eau chaude de votre système de chauffage ou de votre production d’eau chaude sanitaire à vos robinets ou à vos émetteurs de chauffage.

De nombreux appareils de production d’eau chaude, chaudière, cumulus, sont bien souvent installés en dehors de pièces à vivre tempérées pour des questions de bruits ou d’esthétique. Ils sont généralement installés dans un local technique, une chaufferie, une cave ou un garage, des espaces considérés comme “parties froides”.

Depuis la Règlementation Thermique de 2005, l’isolation des tuyaux de chauffage est une obligation dans la construction. Si votre logement est ancien, il est tout à fait possible que vos tuyaux n’aient jamais été isolés.

Au contact de l’air, les tuyaux se refroidissent et donc refroidissent également l’eau qu’ils contiennent. Le générateur de chauffage doit ainsi fonctionner plus souvent pour réchauffer l’eau, vous devez attendre et faire couler plus d’eau pour obtenir enfin de l’eau chaude au robinet, occasionnant des dépenses supplémentaires en énergie et en eau.

Les avantages liés à l’isolation des tuyaux:

Le calorifugeage vous permet de limiter la déperdition calorifique de l’eau que votre chauffe-eau ou votre chaudière pourraient consommer. Des études ont démontré que l’isolation thermique de l’eau évite le développement des bactéries comme celle qui provoque la légionellose. Le calorifugeage fait partie des solutions permettant de réaliser 5 à 10% d’économie de votre consommation énergétique annuelle. Il a pour but d’améliorer l’isolation des tuyauteries et autres installations destinées à favoriser la circulation de l’eau chaude sanitaire et de chauffage.

Ce dispositif est indispensable pour limiter ces déperditions car il assure la protection contre le givre, la condensation, attenue les perturbations extérieures et limite les rejets de gaz à effet de serre.

De plus, le calorifugeage permet aux fluides d’arriver plus rapidement que ce soit au niveau du ballon d’eau chaude sanitaire ou au niveau des radiateurs, ce qui engendrera une émission de chaleur bien plus performantes. La consommation en eau sera donc réduite, car vous ferez couler moins d’eau en attendant l’arrivée de l’eau chaude.

Planchers bas : Pourquoi les isoler?

Le plancher bas (ou plancher inférieur) désigne une paroi horizontale dont seule la face supérieure donne sur un local chauffé. Le plancher bas peut constituer une importante source de déperdition de chaleur. En effet, un plancher non isolé cause non seulement une perte de chaleur de votre immeuble mais peut également laisser entrer de l’air froid dans vos logements.

Même si la nature du sous-sol diffère (caves, vide sanitaire, terre-plein ou directement l’extérieur) ce plancher constitue une source d’inconfort pour l’occupant et de déperditions thermiques souvent importantes (entre 5 et 20 % selon les cas).

Pour obtenir une bonne efficacité énergétique, ces surfaces doivent donc être isolées au même titre que les autres parois du bâtiment.

Cette technique de mise en œuvre permet une application rapide d’un isolant et peut résoudre des situations complexes de rénovation. Les matériaux utilisés sont aussi bien à base végétale, minérale que synthétique. Le choix de l’isolant se fera en fonction du support.

Les avantages liés à l’isolation des planchers bas :

En dehors de l’aspect économique, l’isolation des planchers bas permet aux bâtiments d’être mieux protégés des risques d’incendie et retarde leur propagation.

De plus, la laine minérale réduit le temps de réverbération grâce à ses qualités d’absorption et diminue le niveau sonore. Ainsi, l’isolation thermique appliquée est également efficace pour l’isolation phonique.

Certains produits peuvent même présenter des qualités d’anti-condensation, ce qui permet au système de protéger contre l’humidité.