A Paris, le 29 Octobre 2019,
Depuis 2013 Grintek s’impose année après année comme un des leaders nationaux de
l’amélioration énergétique de l’habitat
Le contexte :
Face à l’engagement que s’est fixée la France de réduire d’au moins 20% sa consommation
énergétique et ses émissions de gaz à effets de serre d’ici à 2020, la loi Pope du 13 juillet 2005 (n°
2005-781), a mis en place le dispositif des Certificats d’économies d’énergie (CEE). Ce certificat
d’économie d’énergie repose sur une obligation de réalisation d’économies d’énergie imposée par
les pouvoirs publics aux vendeurs d’énergie.
En lutte contre le changement climatique et concerné par l’amélioration énergétique de l’habitat,
Grintek s’aligne sur les objectifs européens fixés pour 2020 visant à produire 23% de nos besoins
énergétiques avec des énergies renouvelables.
La consommation énergétique du logement étant notre préoccupation principale, nous avons
développé une offre double permettant aux foyers de faire de grandes économies d’énergie.
Les dépenses énergétiques des copropriétaires en chiffres :
Les charges de copropriété, ces dépenses courantes que les copropriétaires paient collectivement,
vont-elles monter jusqu’au ciel ? Entre 2007 et 2017, elles ont bondi de 37,4%, soit 3 fois plus vite
que le cumul d’inflation sur la même période (+ 12%) ! Résultat : de nombreux copropriétaires ne
parviennent plus à faire face et sont au bord du burn-out financier. D’après une récente étude du
ministère de la Justice, les procédures en justice pour cause de charges de copropriété ont d’ailleurs
explosé de 29 % entre 2007 et 2017.
Le chauffage est le poste le plus coûteux des charges communes. Son poids résulte évidemment du
montant de l’énergie et des taxes, mais aussi de la déperdition de chaleur survenant lorsque l’eau
chaude circule dans les tuyaux, entre la chaudière et les radiateurs. Cet acheminement peut dissiper
jusqu’à 20% de calories, voire davantage si le réseau est long et qu’il traverse des pièces non
chauffées.
Bailleurs, propriétaires et gestionnaires d’immeubles, tous sont concernés par la Loi pour la
Transition Energétique et la Croissance Verte. Le dispositif des Certificats Economie Energie (CEE)
permet en effet de bénéficier de financements sur ses travaux d’isolation, dont le calorifugeage.
Simple à mettre en place, il fait partie des chantiers qui peuvent être intégralement financés par les
CEE.
Un élément de solution efficace pour lutter contre les déperditions d’énergie :
Le procédé le plus efficace pour que la chaleur ne s’échappe pas : revêtir les tuyaux d’une coquille en
laine minérale, avec une finition en PVC. De même, les points singuliers tels que les vannes, sont
complètement isolés à l’aide de matelas isolants pour éviter toute perte de chaleur. Dans la mesure
où ils contribuent à réduire les pertes calorifiques et à économiser l’énergie, ces travaux sont
subventionnés via le dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) dans le cadre de la loi sur
la Transition Énergétique.
Sans trop entrer dans le détail, il faut retenir que les CEE sont assimilables à une prime énergétique
versée pour la réalisation de travaux d’économies d’énergie. Dans le cas du calorifugeage, le montant
de la prime dépend de la longueur de tuyauterie et couvre les travaux à 100%. Le passage d’un
bureau de contrôle indépendant, également pris en charge, vient compléter et valider l’opération. La
résistance thermique des matériaux et les longueurs isolées sont auditées à cette occasion ; en cas
de non-conformité, l’entreprise de travaux doit revenir sur site pour mettre le chantier en
conformité.
Les immeubles de plus de deux ans disposant de chauffages collectifs peuvent ainsi demander la
gratuité de ces travaux de calorifugeage. Ni les propriétaires, ni les locataires n’ont à faire d’avance
de trésorerie. Simples à mettre en place, les résidents peuvent bénéficier de ces travaux de
calorifugeage de la manière suivante :
L’intérêt pour nos clients de travailler avec Grintek :
• Nous nous occupons de toutes les démarches administratives à votre place
• Nous garantissons une prestation de travaux de qualité (Grintek est certifié ISO 9001)
• Nous nous engageons à ne fournir que des devis à 0€ et réaliser les avances de fonds pour les
travaux.

A Paris, le 29 Octobre 2019,


Depuis 2013 Grintek s’impose année après année comme un des leaders nationaux de
l’amélioration énergétique de l’habitat
Le contexte :
Face à l’engagement que s’est fixée la France de réduire d’au moins 20% sa consommation
énergétique et ses émissions de gaz à effets de serre d’ici à 2020, la loi Pope du 13 juillet 2005 (n°
2005-781), a mis en place le dispositif des Certificats d’économies d’énergie (CEE). Ce certificat
d’économie d’énergie repose sur une obligation de réalisation d’économies d’énergie imposée par
les pouvoirs publics aux vendeurs d’énergie.
En lutte contre le changement climatique et concerné par l’amélioration énergétique de l’habitat,
Grintek s’aligne sur les objectifs européens fixés pour 2020 visant à produire 23% de nos besoins
énergétiques avec des énergies renouvelables.
La consommation énergétique du logement étant notre préoccupation principale, nous avons
développé une offre double permettant aux foyers de faire de grandes économies d’énergie.
Les dépenses énergétiques des copropriétaires en chiffres :
Les charges de copropriété, ces dépenses courantes que les copropriétaires paient collectivement,
vont-elles monter jusqu’au ciel ? Entre 2007 et 2017, elles ont bondi de 37,4%, soit 3 fois plus vite
que le cumul d’inflation sur la même période (+ 12%) ! Résultat : de nombreux copropriétaires ne
parviennent plus à faire face et sont au bord du burn-out financier. D’après une récente étude du
ministère de la Justice, les procédures en justice pour cause de charges de copropriété ont d’ailleurs
explosé de 29 % entre 2007 et 2017.
Le chauffage est le poste le plus coûteux des charges communes. Son poids résulte évidemment du
montant de l’énergie et des taxes, mais aussi de la déperdition de chaleur survenant lorsque l’eau
chaude circule dans les tuyaux, entre la chaudière et les radiateurs. Cet acheminement peut dissiper
jusqu’à 20% de calories, voire davantage si le réseau est long et qu’il traverse des pièces non
chauffées.
Bailleurs, propriétaires et gestionnaires d’immeubles, tous sont concernés par la Loi pour la
Transition Energétique et la Croissance Verte. Le dispositif des Certificats Economie Energie (CEE)
permet en effet de bénéficier de financements sur ses travaux d’isolation, dont le calorifugeage.
Simple à mettre en place, il fait partie des chantiers qui peuvent être intégralement financés par les
CEE.
Un élément de solution efficace pour lutter contre les déperditions d’énergie :
Le procédé le plus efficace pour que la chaleur ne s’échappe pas : revêtir les tuyaux d’une coquille en
laine minérale, avec une finition en PVC. De même, les points singuliers tels que les vannes, sont
complètement isolés à l’aide de matelas isolants pour éviter toute perte de chaleur. Dans la mesure
où ils contribuent à réduire les pertes calorifiques et à économiser l’énergie, ces travaux sont
subventionnés via le dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) dans le cadre de la loi sur
la Transition Énergétique.
Sans trop entrer dans le détail, il faut retenir que les CEE sont assimilables à une prime énergétique
versée pour la réalisation de travaux d’économies d’énergie. Dans le cas du calorifugeage, le montant
de la prime dépend de la longueur de tuyauterie et couvre les travaux à 100%. Le passage d’un
bureau de contrôle indépendant, également pris en charge, vient compléter et valider l’opération. La
résistance thermique des matériaux et les longueurs isolées sont auditées à cette occasion ; en cas
de non-conformité, l’entreprise de travaux doit revenir sur site pour mettre le chantier en
conformité.
Les immeubles de plus de deux ans disposant de chauffages collectifs peuvent ainsi demander la
gratuité de ces travaux de calorifugeage. Ni les propriétaires, ni les locataires n’ont à faire d’avance
de trésorerie. Simples à mettre en place, les résidents peuvent bénéficier de ces travaux de
calorifugeage de la manière suivante :
L’intérêt pour nos clients de travailler avec Grintek :
• Nous nous occupons de toutes les démarches administratives à votre place
• Nous garantissons une prestation de travaux de qualité (Grintek est certifié ISO 9001)
• Nous nous engageons à ne fournir que des devis à 0€ et réaliser les avances de fonds pour les
travaux.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *